Coopération financière : L’Allemagne soutient les réformes du Maroc

il y a 1 semaine

La Banque allemande de Développement KfW, agissant pour le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement BMZ, a mobilisé près d’un milliard six cent soixante-dix millions de Dirhams (150 millions d’Euro) sous forme de prêt bonifié et cent soixante-cinq millions de dirhams de dons (15 millions d’Euro) au profit du Royaume du Maroc.

A ce titre, la ministre de l’Economie et des finances, Madame Nadia Fettah Alaoui,
et le Directeur du bureau de la KfW au Maroc, Markus Faschina, ont procédé le mercredi 23 novembre à la signature d’un contrat de prêt pour le «Programme d’appui aux réformes du système financier au Maroc», en présence de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Robert Dölge.
Un contrat d’aide financière (don) a également été signé pour accompagner la préparation et la mise en œuvre de ces réformes importantes souhaitées par le Gouvernement du Maroc.

Prêt bonifié

Il s’agit de la deuxième tranche de 150 millions d’Euros accordée sous forme d’un prêt bonifié dans le cadre d’un partenariat spécifique maroco-allemand consacré aux ambitieuses réformes du système financier du Maroc. Elle complète la première tranche de  250 millions d’euros accordée en décembre 2020. Le soutien aux réformes du système financier marocain est un programme pluriannuel (de 2020 à 2023) convenu entre les deux gouvernements fin 2019 dans l’intention de contribuer au développement social et économique du Maroc. Les mesures d’appui visant une plus grande inclusion financière, un approfondissement des marchés des capitaux et un renforcement de la stabilité financière au Maroc ont été développées conjointement par le MEF et la KfW.

Don

Un contrat de don de 15 millions d’Euros a également été signé en soutien à la mise en œuvre des réformes du secteur financier menées par le gouvernement du Maroc.
Ce don permettra au MEF de mobiliser diverses assistances techniques pour accompagner pendant 3 à 5 ans des réformes dédiées aux sujets d’inclusion financière, de promotion de l‘entreprenariat, du développement des marchés de capitaux ainsi que de stabilité financière.

Lire l'article en entier