Le gynécologue Emile Daraï mis en examen pour « violences volontaires » sur trente-deux femmes

il y a 1 semaine
L’ancien chef du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Tenon et spécialiste reconnu de l’endométriose a été mis en examen le 23 novembre pour « violences volontaires par personne chargée d’une mission de service public » à l’égard de 32 plaignantes.
Lire l'article en entier